Gouvernement Morawiecki

Pour les articles homonymes, voir Morawiecki.
Ne doit pas être confondu avec Gouvernement Mazowiecki.
Gouvernement Morawiecki
(pl) Rząd Mateusza Morawieckiego
IIIe République de Pologne
Gouvernement
Président de la République Andrzej Duda
Président du Conseil
des ministres
Mateusz Morawiecki
Élection 25 octobre 2015
Législature VIIIe
Formation
Durée 135 jours
Composition initiale
Partis politiques PiS-Alliance-SP
Ministres 22
Femmes 6
Hommes 16
Représentation
Diète
243 / 460
Sénat
63 / 100

Le gouvernement Morawiecki (en polonais : Rząd Mateusza Morawieckiego) est le gouvernement de la république de Pologne depuis le , durant la huitième législature de la Diète et la neuvième législature du Sénat.

Formation[modifier | modifier le code]

Dirigé par le nouveau président du Conseil des ministres conservateur Mateusz Morawiecki, ce gouvernement est constitué et soutenu par Droit et justice (PiS), Pologne solidaire (SP) et La Pologne ensemble (PR). Ensemble, ils disposent de 235 députés sur 460, soit 51,1 % des sièges de la Diète, et de 62 sénateurs sur 100.

Il est formé à la suite de la démission de Beata Szydło. Il succède donc au gouvernement de cette dernière, formé en , constitué et soutenu par une coalition identique.

Le , peu après le rejet par la Diète d'une motion de défiance envers le gouvernement, la porte-parole de Droit et justice annonce que Szydło a indiqué vouloir remettre sa démission. Le comité politique de PiS recommande alors au président de la République Andrzej Duda de nommer Morawiecki, vice-président du Conseil des ministres, ministre du Développement et des Finances, à la direction de l'exécutif. Le président Duda le charge, le lendemain, de former un nouveau gouvernement, un délai de 14 jours lui étant accordé par la Constitution pour présenter une liste de ministres[1].

Le chef de l'État procède quatre jours plus tard, le 11 décembre, à la désignation de Morawiecki, qui nomme aussitôt un gouvernement 22 ministres. En dehors de Szydło, qui devient vice-présidente du Conseil des ministres, le gouvernement est identiqiue au précédent, les ministres sortants étant reconduits. Le lendemain, par 243 voix pour et 192 voix contre, la Diète accorde la confiance[2].

Le , un remaniement ministériel touchant des ministères de premier plan a lieu[3]. Morawiecki cède son portefeuille des Finances à Teresa Czerwińska et celui du Développement à Jerzy Kwieciński. Un ministère des Entreprises est créé. Le ministre des Affaires étrangères, Witold Waszczykowski, et celui de la Défense, Antoni Macierewicz, sont remerciés et le ministre de l'Intérieur Mariusz Błaszczak change d'affectation. Ces changements profonds sont perçus comme une volonté d'améliorer les relations avec l'Union européenne. Saluant cette initiative, le Plate-forme civique estime néanmoins que le gouvernement continuera à suivre les directives de Jarosław Kaczyński[4].

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale (11 décembre 2017)[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Poste Titulaire Parti
Président du Conseil des ministres
Ministre du Développement et des Finances
Mateusz Morawiecki PiS
Vice-président du Conseil des ministres
Ministre de la Culture et du Patrimoine national
Piotr Gliński PiS
Vice-président du Conseil des ministres
Ministre de la Science et de l'Enseignement supérieur
Jarosław Gowin Alliance
Vice-présidente du Conseil des ministres
Chargée de la politique sociale
Beata Szydło PiS
Ministre des Infrastructures et des Travaux publics Andrzej Adamczyk PiS
Ministre des Sports et du Tourisme Witold Bańka Sans
Ministre de l'Intérieur et de l'Administration Mariusz Błaszczak PiS
Ministre de l'Économie maritime et des Voies navigables Marek Gróbarczyk PiS
Ministre de l'Agriculture et du Développement rural Krzysztof Jurgiel PiS
Ministre de la Défense nationale Antoni Macierewicz PiS
Ministre de la Santé Konstanty Radziwiłł PiS
Ministre de la Famille, du Travail et de la Politique sociale Elżbieta Rafalska PiS
Ministre de la Numérisation Anna Streżyńska Sans
Ministre de l'Environnement Jan Szyszko PiS
Ministre de l'Énergie Krzysztof Tchórzewski PiS
Ministre des Affaires étrangères Witold Waszczykowski PiS
Ministre de l'Éducation nationale Anna Zalewska PiS
Ministre de la Justice Zbigniew Ziobro SP
Ministre sans portefeuille
Coordonnateur des services secrets
Mariusz Kamiński PiS
Ministre sans portefeuille
Directrice de la chancellerie du président du Conseil des ministres
Beata Kempa SP
Ministre sans portefeuille
Président du comité permanent du gouvernement
Henryk Kowalczyk PiS
Ministre sans portefeuille
Directeur du cabinet politique du président du Conseil des ministres
Elżbieta Witek (jusqu'au 18/12/2017)
Marek Suski
PiS

Remaniement du 9 janvier 2018[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Poste Titulaire Parti
Président du Conseil des ministres Mateusz Morawiecki PiS
Vice-président du Conseil des ministres
Ministre de la Culture et du Patrimoine national
Piotr Gliński PiS
Vice-président du Conseil des ministres
Ministre de la Science et de l'Enseignement supérieur
Jarosław Gowin Alliance
Vice-présidente du Conseil des ministres
Chargée de la politique sociale
Beata Szydło PiS
Ministre des Infrastructures Andrzej Adamczyk PiS
Ministre des Sports et du Tourisme Witold Bańka Sans
Ministre de l'Intérieur et de l'Administration Joachim Brudziński PiS
Ministre de l'Économie maritime et des Voies navigables Marek Gróbarczyk PiS
Ministre de l'Agriculture et du Développement rural Krzysztof Jurgiel PiS
Ministre de la Défense nationale Mariusz Błaszczak PiS
Ministre de la Santé Łukasz Szumowski Sans
Ministre de la Famille, du Travail et de la Politique sociale Elżbieta Rafalska PiS
Ministre de l'Environnement Henryk Kowalczyk PiS
Ministre de l'Énergie Krzysztof Tchórzewski PiS
Ministre des Affaires étrangères Jacek Czaputowicz PiS
Ministre de l'Éducation nationale Anna Zalewska PiS
Ministre de la Justice Zbigniew Ziobro SP
Ministre des Entreprises et de la Technologie Jadwiga Emilewicz Alliance
Ministre des Finances Teresa Czerwińska PiS
Ministre des Investissements et du Développement Jerzy Kwieciński PiS
Ministre sans portefeuille
Coordonnateur des services secrets
Mariusz Kamiński PiS
Ministre sans portefeuille
Directrice de la chancellerie du président du Conseil des ministres
Beata Kempa SP
Ministre sans portefeuille
Directeur du cabinet politique du président du Conseil des ministres
Marek Suski PiS

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Morawiecki tasked with forming new Polish government », Radio Poland,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « New Polish government gains vote of confidence », Radio Poland,‎ (lire en ligne).
  3. « Pologne: deux ministres controversés limogés, un "signal fort envoyé à l'Europe" », sur LExpress.fr (consulté le 9 janvier 2018)
  4. « Pologne: deux ministres controversés limogés, un "signal fort envoyé à l'Europe" », sur LExpress.fr (consulté le 9 janvier 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Pour les articles homonymes, voir Morawiecki.
Ne doit pas être confondu avec Gouvernement Mazowiecki.
Gouvernement Morawiecki
(pl) Rząd Mateusza Morawieckiego
IIIe République de Pologne
Gouvernement
Président de la République Andrzej Duda
Président du Conseil
des ministres
Mateusz Morawiecki
Élection 25 octobre 2015
Législature VIIIe
Formation
Durée 135 jours
Composition initiale
Partis politiques PiS-Alliance-SP
Ministres 22
Femmes 6
Hommes 16
Représentation
Diète
243 / 460
Sénat
63 / 100

Le gouvernement Morawiecki (en polonais : Rząd Mateusza Morawieckiego) est le gouvernement de la république de Pologne depuis le , durant la huitième législature de la Diète et la neuvième législature du Sénat.

Formation[modifier | modifier le code]

Dirigé par le nouveau président du Conseil des ministres conservateur Mateusz Morawiecki, ce gouvernement est constitué et soutenu par Droit et justice (PiS), Pologne solidaire (SP) et La Pologne ensemble (PR). Ensemble, ils disposent de 235 députés sur 460, soit 51,1 % des sièges de la Diète, et de 62 sénateurs sur 100.

Il est formé à la suite de la démission de Beata Szydło. Il succède donc au gouvernement de cette dernière, formé en , constitué et soutenu par une coalition identique.

Le , peu après le rejet par la Diète d'une motion de défiance envers le gouvernement, la porte-parole de Droit et justice annonce que Szydło a indiqué vouloir remettre sa démission. Le comité politique de PiS recommande alors au président de la République Andrzej Duda de nommer Morawiecki, vice-président du Conseil des ministres, ministre du Développement et des Finances, à la direction de l'exécutif. Le président Duda le charge, le lendemain, de former un nouveau gouvernement, un délai de 14 jours lui étant accordé par la Constitution pour présenter une liste de ministres[1].

Le chef de l'État procède quatre jours plus tard, le 11 décembre, à la désignation de Morawiecki, qui nomme aussitôt un gouvernement 22 ministres. En dehors de Szydło, qui devient vice-présidente du Conseil des ministres, le gouvernement est identiqiue au précédent, les ministres sortants étant reconduits. Le lendemain, par 243 voix pour et 192 voix contre, la Diète accorde la confiance[2].

Le , un remaniement ministériel touchant des ministères de premier plan a lieu[3]. Morawiecki cède son portefeuille des Finances à Teresa Czerwińska et celui du Développement à Jerzy Kwieciński. Un ministère des Entreprises est créé. Le ministre des Affaires étrangères, Witold Waszczykowski, et celui de la Défense, Antoni Macierewicz, sont remerciés et le ministre de l'Intérieur Mariusz Błaszczak change d'affectation. Ces changements profonds sont perçus comme une volonté d'améliorer les relations avec l'Union européenne. Saluant cette initiative, le Plate-forme civique estime néanmoins que le gouvernement continuera à suivre les directives de Jarosław Kaczyński[4].

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale (11 décembre 2017)[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Poste Titulaire Parti
Président du Conseil des ministres
Ministre du Développement et des Finances
Mateusz Morawiecki PiS
Vice-président du Conseil des ministres
Ministre de la Culture et du Patrimoine national
Piotr Gliński PiS
Vice-président du Conseil des ministres
Ministre de la Science et de l'Enseignement supérieur
Jarosław Gowin Alliance
Vice-présidente du Conseil des ministres
Chargée de la politique sociale
Beata Szydło PiS
Ministre des Infrastructures et des Travaux publics Andrzej Adamczyk PiS
Ministre des Sports et du Tourisme Witold Bańka Sans
Ministre de l'Intérieur et de l'Administration Mariusz Błaszczak PiS
Ministre de l'Économie maritime et des Voies navigables Marek Gróbarczyk PiS
Ministre de l'Agriculture et du Développement rural Krzysztof Jurgiel PiS
Ministre de la Défense nationale Antoni Macierewicz PiS
Ministre de la Santé Konstanty Radziwiłł PiS
Ministre de la Famille, du Travail et de la Politique sociale Elżbieta Rafalska PiS
Ministre de la Numérisation Anna Streżyńska Sans
Ministre de l'Environnement Jan Szyszko PiS
Ministre de l'Énergie Krzysztof Tchórzewski PiS
Ministre des Affaires étrangères Witold Waszczykowski PiS
Ministre de l'Éducation nationale Anna Zalewska PiS
Ministre de la Justice Zbigniew Ziobro SP
Ministre sans portefeuille
Coordonnateur des services secrets
Mariusz Kamiński PiS
Ministre sans portefeuille
Directrice de la chancellerie du président du Conseil des ministres
Beata Kempa SP
Ministre sans portefeuille
Président du comité permanent du gouvernement
Henryk Kowalczyk PiS
Ministre sans portefeuille
Directeur du cabinet politique du président du Conseil des ministres
Elżbieta Witek (jusqu'au 18/12/2017)
Marek Suski
PiS

Remaniement du 9 janvier 2018[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Poste Titulaire Parti
Président du Conseil des ministres Mateusz Morawiecki PiS
Vice-président du Conseil des ministres
Ministre de la Culture et du Patrimoine national
Piotr Gliński PiS
Vice-président du Conseil des ministres
Ministre de la Science et de l'Enseignement supérieur
Jarosław Gowin Alliance
Vice-présidente du Conseil des ministres
Chargée de la politique sociale
Beata Szydło PiS
Ministre des Infrastructures Andrzej Adamczyk PiS
Ministre des Sports et du Tourisme Witold Bańka Sans
Ministre de l'Intérieur et de l'Administration Joachim Brudziński PiS
Ministre de l'Économie maritime et des Voies navigables Marek Gróbarczyk PiS
Ministre de l'Agriculture et du Développement rural Krzysztof Jurgiel PiS
Ministre de la Défense nationale Mariusz Błaszczak PiS
Ministre de la Santé Łukasz Szumowski Sans
Ministre de la Famille, du Travail et de la Politique sociale Elżbieta Rafalska PiS
Ministre de l'Environnement Henryk Kowalczyk PiS
Ministre de l'Énergie Krzysztof Tchórzewski PiS
Ministre des Affaires étrangères Jacek Czaputowicz PiS
Ministre de l'Éducation nationale Anna Zalewska PiS
Ministre de la Justice Zbigniew Ziobro SP
Ministre des Entreprises et de la Technologie Jadwiga Emilewicz Alliance
Ministre des Finances Teresa Czerwińska PiS
Ministre des Investissements et du Développement Jerzy Kwieciński PiS
Ministre sans portefeuille
Coordonnateur des services secrets
Mariusz Kamiński PiS
Ministre sans portefeuille
Directrice de la chancellerie du président du Conseil des ministres
Beata Kempa SP
Ministre sans portefeuille
Directeur du cabinet politique du président du Conseil des ministres
Marek Suski PiS

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Morawiecki tasked with forming new Polish government », Radio Poland,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « New Polish government gains vote of confidence », Radio Poland,‎ (lire en ligne).
  3. « Pologne: deux ministres controversés limogés, un "signal fort envoyé à l'Europe" », sur LExpress.fr (consulté le 9 janvier 2018)
  4. « Pologne: deux ministres controversés limogés, un "signal fort envoyé à l'Europe" », sur LExpress.fr (consulté le 9 janvier 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Dieser Artikel basiert auf dem Artikel Gouvernement Morawiecki aus der freien Enzyklopädie Wikipedia und steht unter der Doppellizenz GNU-Lizenz für freie Dokumentation und Creative Commons CC-BY-SA 3.0 Unported (Kurzfassung). In der Wikipedia ist eine Liste der Autoren verfügbar.